Je veux nager / je nage

Pratique de la Nage

L’obtention d’une première licence par une fédération sportive, ouvrant droit à la pratique d’une ou plusieurs disciplines sportives qu’elle organise est soumise à la présentation d’un certificat médical d’absence de contre-indication (CACI) de moins de un an.

Attention, en cas de pratique en compétition, le certificat médical doit mentionner la discipline sportive concernée (n'hésitez pas à le rappeler à votre médecin !).

Téléchargez le modèle de CACI élaboré par le Comité Directeur National de la FFESSM.

La présentation du CACI est exigée tous les 3 ans en cas de renouvellement sans discontinuité de la licence.

Lorsque le certificat médical n’est pas exigé pour le renouvellement de la licence, le sportif renseigne un questionnaire de santé dont le contenu est précisé par l’arrêté ministériel du 20 avril 2017. Ce questionnaire de santé est intitulé « QS-SPORT », il a été homologué et est donc disponible sous la forme d’un formulaire Cerfa n° 15699*01. Vous pouvez le télécharger ici avec quelques conseils de la CMPN.

Le sportif ou son représentant légal atteste auprès de la fédération que chacune des rubriques du questionnaire donne lieu à une réponse négative. Téléchargez un modèle d'attestation de réponses négatives au QS-Sport.

A défaut, il est tenu de produire un nouveau CACI pour obtenir le renouvellement de sa licence. 

Pour les jeunes de moins de 18 ans, le CACI n'est plus requis, il doit renseigner un questionnaire de santé annuellement (et fournir une attestation de réponses négatives).​

 

Préparez votre visite médicale :

Vous pouvez retrouver ici, à titre indicatif, les principales contre-indications à nos activités palmées.

En cas de mauvaises sensations lors de votre pratique sportive, quelle qu'elle soit, et notamment : de douleurs dans la poitrine, de palpitations, d'essoufflement ou de difficultés respiratoires anormales, de malaise, de fatigue anormale, stoppez votre activité et consultez votre médecin.

Attention à l'automédication : signalez votre pratique sportive à votre pharmacien ou votre médecin avant de prendre un médicament. Certains médicaments font augmenter le risque d'accident sportif (et notamment cardio-respiratoire); certains médicaments sont interdits dans la pratique sportive (dopage).