Pratique sportive en compétition, sport de haut niveau

26 août, 2018

Pour la pratique sportive en compétition, le certificat médical doit mentionner la discipline sportive concernée (article L 231-2 du Code du Sport : « Lorsque la licence sollicitée permet la participation aux compétitions organisées par une fédération sportive, le certificat médical atteste l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernés en compétition.« )

Attention, le certificat d’absence de contre indication au surclassement est valable pour une manifestation ou une saison au maximum !  La CMPN a proposé un modèle de certificat, en attente de validation par le CDN.

Les sportifs de haut niveau inscrits sur liste relève de la surveillance médicale réglementaire (SMR), coordonnée par le Dr Carl Willem. Les modalités de cette surveillance est précisé dans le règlement médical au chapitre V : Règlement Médical 2018 chapitres IV & V  et le contenu de la SMR figure dans les annexes:  Règlement Médical 2018 annexes V SMR

Les sportifs des Equipes de France ne relevant pas de la SMR doivent présenter un certificat médical d’absence de contre-indication de moins de un au moment de la sélection, établi par un médecin fédéral ou du sport. Les modalités de cette surveillance médicale sont précisées dans l’article 19 du règlement médical et les documents cités sont à retrouver à la rubrique documents de ce site:

« Article 19 : Cas particulier des sportifs non soumis à la SMR sélectionnés en Équipe de France pour participer à une compétition internationales officielles

L’inscription en Equipe de France ou en sélection nationale est subordonné à la présentation d’un CACI de moins d’un an, établi par un médecin du sport ou un médecin fédéral.

La visite médicale donnant lieu à l’établissement du CACI dans ce cadre-là comprend :

- Une recherche de signes de surentrainement, avec renseignement du questionnaire de surentrainement figurant en annexe V-4

- Un examen médical complet, réalisé à l’aide du questionnaire médicale et de la fiche médicale figurant en annexe III-1-4

- La réalisation d’un électrocardiogramme et une évaluation cardio vasculaire suivant les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie

D’éventuels examens complémentaires peuvent être réalisés, à la discrétion du médecin examinateur et suivant les données de l’examen médical réalisé comme ci-dessus.

Ce contrôle est à la charge et de la responsabilité du sportif.
Les résultats de ces examens sont transmis par le sportif au médecin d’équipe de la commission concernée (en l’absence de ce dernier, ces résultats sont transmis par le sportif au coordonnateur du suivi médical règlementaire) : copie du questionnaire de surentrainement rempli, du questionnaire médical préalable à la visite médicale, de la fiche d’examen médical, du tracé de l’ECG si réalisé et des éventuels examen complémentaires réalisé. Le médecin d’équipe peut informer le médecin coordonnateur du suivi médical réglementaire de la conformité du dossier. «