Hypertension et plongée

23 juin, 2016

CONSEILS AUX PLONGEURS HYPERTENDUS

HTA et plongée :

L’hypertension artérielle (HTA) est une maladie qui fragilise l’ensemble de votre organisme et le rend beaucoup plus sensible vis-à-vis des agressions et du risque de malaise grave.
Toute activité physique entraîne une élévation normale et réversible de la tension artérielle.
De plus, la plongée peut entraîner des variations importantes de la tension artérielle.
Les trois facteurs principaux de ces variations sont le stress psychique, le froid et la pression partielle en oxygène.
Les plongées profondes ou l’utilisation de mélanges suroxygénés (Nitrox) sont donc à considérer avec prudence en cas d ’hypertension artérielle.

Traitement et suivi du plongeur hypertendu :

En tant que plongeur hypertendu, vous devez avoir un suivi médical régulier.
Certains anti-hypertenseurs (les bêta-bloquants) nécessitent une évaluation particulière avant d ’autoriser la pratique de la plongée.
Veillez à bien vous hydrater si vous avez un traitement diurétique : des urines foncées et de faible abondance évoquent un début de déshydratation (ce qui est un facteur favorisant d’ADD).
Vous ne devez jamais modifier votre traitement anti-hypertenseur la veille ou le jour d’une plongée : en cas de problème, vous devez vous abstenir de plonger et consulter votre médecin.

Avant et pendant la plongée :

En tant que plongeur hypertendu, vous devez, plus que tout autre, être vigilant vis-à-vis de votre forme le jour de la plongée et de vos sensations sous l’eau.
Pendant la plongée, certains signes doivent vous faire impérativement interrompre la progression, voire demander de l’aide : des maux de têtes inhabituels, un essoufflement, un malaise, une douleur à la poitrine…
Lors d’une longue période sans plongée, il est conseillé de maintenir un entraînement physique régulier en privilégiant les activités d’endurance (natation, marche intensive, course à pied, cyclisme…).
Après une longue période sans plongée, la reprise doit être prudente en évitant les eaux froides, les plongées profondes, les plongées contre le courant et les mélanges suroxygénés.

Télécharger ici :
- la fiche  » Conseils aux plongeurs hypertendus » (pdf)
- le tableau « Recommandations HTA et Plongée » ( pdf )
- le texte complet  » Recommandations HTA et Plongée » ( pdf )
- l’article paru dans Subaqua N°254 en mai 2014 ( pdf )